RCCCinfo

RCCC - Régiment Colonial de Chasseurs de Chars

Récit vue des côtés français et allemand de l'épisode de Lorrach ou deux TD du 4ème Escadron (Peloton Roblot) furent détruits à 1500m par deux canons pack-flack de 88 mm à une distance de 1500 m. Nous proposerons ultérieurement une traduction à l'intention de nos lecteurs non germanophones. Merci de votre patience.

- Récit du côté Français

Prise de Lörrach (D) le 24 avril 1945

"L'adjudant Faon, qui croit avoir repéré l'ennemi, s'écrie: "Je vais tirer quelques obus !" et il s'élance sur le char. "Faites vite !" Au moment où il enjambe la tourelle, une balle le frappe en plein coeur et il s'écroule dans son char qui devait lui servir de cercueil. En rampant, le lieutenant Roblot revient vers l'autre char qu'il décide d'engager pour sortir "PNOM PENH" de ce mauvais pas. Il explique la manoeuvre il s'agit d'éviter le tir de la pièce qui a endommagé l'autre char. Le sergent Mouisset a compris, il avance "BIEN-HOA II" résolument. Un éclair, un craquement : un autre 88 se dévoile et vient de tirer juste devant le char, à la crête. Celui‑ci manoeuvre et recule, mais le pointeur ennemi est habile : au moment où "BIEN‑HOA II" parvient au défilement de tourelle un deuxième obus écrête, trace son sillon dans la terre et atteint le char en plein dans la soute à munitions ‑ mortel feu d'artifice ! Le pilote et son aide sortent, blessés et sévèrement brûlés. Le petit Ormeaux jaillit enfin de la tourelle, torche vivante qu'on n'arrive pas à éteindre. Enfin on lui arrache son treillis imbibé de mazout, il montre un courage étonnant dans ses affreuses souffrances qui seront d'ailleurs brèves."

Extrait de "RCCC La Coloniale au combat cité par Antoine Misner administrateur du site http://www.chars-francais.net/ que nous remerçions chaleureusement.


- Réçit du côté allemand

Reinhard Boos
Lörrach

Vor Lörrach zwei französische Panzer abgeschossen

Ist am 24.4.45 als Soldat in der Einheit „Panzer Jagdzug Lörrach“ eingesetzt, als sich die Franzosen Lörrach nähern. Nach Tieffliegervorbereitung Gefecht auf der Tüllinger Höhe – Lucke, wo seine Truppe mit einem 88-Flakgeschütz zwei französische Panzer abschießt. Das Gefecht dauert 2,5 Stunden und geht bis ans Ufer der Wiese, wo er in Gefangenschaft gerät. Auf deutscher Seite: 7 Gefallene, 2 Schwer- und 4 Leichtverwundete. Vom 25.4. bis 30.4. ist er in der alten Festhalle in Lörrach, Sammelstelle für Gefangene, dann mit LKW nach Freiburg. Von dort Fußmarsch über Herbolzheim nach Lahr und Kehl. Dort am 4.5. Verladen in offenen Güterwagen, Abfahrt nach Aubagne bei Marseille, wo ein großes Lager ist. Von dort am 22.5. zum Arbeitskommando 168 in St. Maime in einem Kohlebergwerk, Gefangenennr. 325534. Am 7.2.1947 ins Lazarett im Stammlager Digne, durch persönlichen Einsatz des deutschen Lagerarztes nach zwei Jahren Gefangenschaft und Zwangsarbeit Heimkehr am 8.4.1947.


Einer der beiden französischen Panzer, die auf der Tüllinger Höhe-Lucke vor Lörrach abgeschossen wurden.
Foto: Stadtarchiv Lörrach, Reproduktion: BZ

Ich bin Zeitzeuge, Jahrgang 1928. Am 24. April 1945 begann der Vormarsch der französischen Armee auf Lörrach. Nach Tiefflieger-Vorbereitung kam es zum Gefecht auf der Tüllinger Höhe – Lucke, wo auch
meine Einheit „Panzer Jagdzug Lörrach“ eingesetzt war. Durch ein 88-Flak Geschütz wurden zwei französische Panzer abgeschossen. Das Gefecht dauerte 2,5 Stunden und ging bis ans Ufer der Wiese, wo ich in Gefangenschaft geriet.

Auf deutscher Seite gab es 7 Gefallene ‚4 Leicht- und 2 Scherverwundete Meine persönliche Chronik: 25.4. bis 30.4.in der alten Festhalle (Sammelstelle für Gefangene ), dann mit LKW nach Freiburg. 1. Mai Fußmarsch bis Herbolzheim, 2. Mai Fußmarsch nach Lahr, 3. Mai Fußmarsch nach Kehl. 4. Mai Verladung in offenen Güterwagen - Abfahrt Richtung Südfrankreich.

6. Mai Ankunft im großen Lager Aubagne nahe Marseille, 22. Mai auf Arbeitskomrnando 168 in St. Maim, Kohle-Bergwerk, 8. Mai registriert Gefangenen Nr. 325534. 7. Februar 1947 Lazarett im Stammlager Digne.

Durch persönlichen Einsatz des deutschen Lagerarztes erfolgte nach zwei Jahren Gefangenschaft und "Zwangsarbeit“ Entlassung! Heimkehr am 8.April 1947.

Reinhard Boos

Vues : 433

Commenter

Vous devez être membre de RCCCinfo pour ajouter des commentaires !

Rejoindre RCCCinfo

Remarques

USAGE DES COMMENTAIRES SUR RCCCInfo

Les Membres de RCCCInfo disposent de la possibilité de laisser des commentaires sur les documents et informations mis à disposition par les autres Membres. Ces commentaires doivent dans la mesure du possible apporter une valeur ajoutée, c'est à dire, un complément d'information ou une rectification lorsqu'une information est inexacte. En outre, ces commentaires doivent…

Continuer

Créée par DALAT (Administrateur) 22 avr. 2009 at 14:26. Dernière mise à jour par : DALAT (Administrateur) 4 févr. 2019.

RECHERCHER DES INFORMATIONS SUR RCCCInfo

Pour rechercher des informations sur RCCCInfo nous conseillons de taper un mot clef dans la case blanche en haut à droite du site (à côté de la petite loupe). Exemple: "biographie" ; vous aurez alors accès à l'ensemble des biographies publiées sur le site. Une autre fonctionnalité pratique consiste aussi à cliquer sur les balises lorsque celles-ci… Continuer

Créée par DALAT (Administrateur) 22 avr. 2009 at 14:14. Dernière mise à jour par : DALAT (Administrateur) 8 oct. 2009.

Statistiques des nouveaux visiteurs sur RCCCInfo

Echantillon de statistiques concernant les nouveaux visiteurs absolus sur le site RCCCInfo couvrant la période mars-avril 2009. Continuer

Créée par DALAT (Administrateur) 1 mars 2009 at 23:14. Dernière mise à jour par : DALAT (Administrateur) 8 oct. 2009.

Musique

Paused...
  • 1.
    Marche du RCCC chantée par des Anciens du 3eme Escadron en 1984

Badge

Chargement en cours…

© 2021   Créé par DALAT (Administrateur).   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation