RCCCinfo

RCCC - Régiment Colonial de Chasseurs de Chars

COMPTE RENDU DES JOURNEES DES 20-21-22-23-24-25 AOUT 1944

Le Détachement du R.C.C.C. (3e Escadron, Peloton de Reconnaissance, Peloton de Pionniers; éléments de l'KM. et de l'E.H.R) débarqué à 3 kms à l'est de Ste Maxime à 1 heure du matin le 20 août 1944, sous les ordres du Lt-Colonel Charles, se porte sur La Mole où il arrive à 4 heures.

A 6 heures le détachement fait mouvement par Collobrières pour se mettre en position d'attente à 3 kms à l'Est de Pierrefeu.

Cet élément _ est mis à la disposition du Groupement Tactique commandé par le Colonel Salan du 6" R.T.S

A 15 heures, il fait mouvement par Pierrefeu pour relever un escadron de chars moyens du 5e Chasseurs sur des positions de tir à 500 mètres au sud de la Bayolle d'où il doit appuyer la progression - du Groupement Salan: Ce mouvement s'effectue sous un violent tir d'artilterie ennemi et l'escadron a deux blessés: le .caporal-chef Voirin, évacué, et le soldat Muneret, pansé sur place. Le 3e escadron passe la nuit sur ses positions, couvert par le peloton de Reconnaissance et subit deux bombardements de 105.

AFFAIRE DE SOLLIES-PONT ... SOLLIES-VILLE

Le 21 à 14 heures, l’élément Maurel (3e Escadron et Peloton de Reconnaissance du Sous Lieutenant Van Ruymbeck) est mis à la disposition du Groupement blindé du Commandant de Beaufort chargé de l'exploitation des succès obtenus par le Groupement Salan. (Prise de Solliès-Pont; de Solliès Ville et des abords de la Farlède).

A 15 heures, le peloton Roussel est engagé sur la voie ferrée Solliès-Pont - la Farlède pour détruire des anti-chars - (88) qui ont arrêté les chars légers et une partie des chars moyens du 5e Chasseurs qui a subi des pertes sérieuses. En même temps, le peloton de reconnaissance effectue une mission de liaison avec le groupement Salan dans la zone d'action de l'Infanterie.

Le peloton Roussel est bloqué par les mines et par la huit. L'Aspirant Jacquel est blessé pendant la mise en place en vue de l'action du lendemain. Pendant la nuit l'élément subit un tir de harcèlement d'artillerie de gros calibre ...

AFFAIRE DE LA COTE 79.2. (Ordre d'opération N° 4 du Colonel Commandant le Groupement).

Le 22 à 7 heures, le détachement est remis à la disposition du Colonel Salan, comme -appui d'Infanterie (Bataillon Gauvin) avec des éléments blindés du R.I.C.M. et du 5e Chasseurs.

Le peloton Roussel en 1er échelon de T.D. est éclairé par le peloton de reconnaissance qui assure la liaison directe 'avec l'Infanterie, appuie le 6e R.T.S. et réussit, grâce à une habile utilisation du terrain à déclencher un tir de concentration violent et précis qui permet à l'Infanterie de s'emparer sans coup férir de la cote 79,2 (500 mètres sud de la Pierre Ronde. Carte au 1/50000 de Toulon). Le peloton de reconnaissance participe au tir des T.D. avec ses canons de 37 et détruit une arme automatique ennemie.

Le peloton Roussel était renforcé des deux T.D. du peloton Jacquel sous le commandement du Maréchal des Logis-Chef Mallarmé.

Le 2e peloton (Sous-Lieutenant Milliez) en 2e échelon, n'a pas eu à intervenir du fait de la réduction rapide de la résistance ennemie. Dans cette action, l'Infanterie recueille un grand nombre de prisonniers.

A 12 heures 30, le Groupement de Beaufort s'élance dans l'exploitation des succès obtenus' et l'élément Maurel est appelé pour appuyer cette exploitation. Pendant cette mise en place un violent tir d'artillerie se déclenche sur le Groupement de Beaufort et l'élément Maurel a deux blessés: caporal-chef Brun et caporal Andrevon, tous deux évacués.

Les escadrons de chars légers et moyens du Groupement de Beaufort arrêtés repartent à l'attaque à 17 heures 30. Les T.D. travaillent en accompagnement immédiat. Le peloton de reconnaissance effectué une mission de liaison avec la 1ère DFL qui réussit parfaitement, il est laissé en réserve pendant l'attaque. Celle-ci est bloquée à hauteur du carrefour du transformateur électrique à l'entrée du village de la Valette.

Le peloton Roussel-Mallarmé avait été engagé à gauche de la route et le peloton Milliez à droite.

A la faveur de la nuit, les T.D. se replient sur une position de ralliement en arrière de la ligne Château-Redan-Les Moulières.

Pendant la nuit, l'élément Maurel subit à nouveau un violent tir d'artillerie.

AFFAIRE DE LA VALETTE (Ordre d'opérations n° 30 du groupement)

Le 23, 7 heures, le Colonel Salan dispose: du groupement de Beaufort, du 1er escadron de chars légers du R.I.C.M., d'un escadron de reconnaissance du R.I.C.M., d'un escadron de chars moyens du 5è chasseurs, l'élément Maurel, et du 6e R.T.S. (plus artillerie et Génie).

L'action reprend dans le style classique d'attaque de chars en accompagnement de l'infanterie. L'escadron de T.D. agit en accompagnement immédiat d'Artillerie. Position de départ:

Château-Redon - les Moulières. Dispositif: Peloton de T.D. Roussel: Château-Redon; S/s Lieutenant Milliez en avant des Moulières.

Dès le débouché de l'attaque, les 88 et 105 Allemands déclenchent un tir violent et deux chars du peloton Milliez sont pris à partie et détruits dans le parc au sud de la Calabre. Un violent tir de 105 se poursuit sur la zone de terrain occupée par le peloton Milliez et les blessés sont nombreux. Tués: Aspirant D'Arcimolles, caporal Piot, soldats Jouvin et Marani; blessés: S/s Lieutenant Milliez, sergents Kaufling, Daver, Brochet, caporaux-chefs Puig et Duperray, caporal Prud'Homme, soldat Santos.

Le peloton Roussel réussit à neutraliser l'antichar ennemi et les chars légers peuvent foncer en direction de la Valette. Pris sous plusieurs tirs très violents, le peloton Roussel, remplit sa mission sans perte et sans dégâts matériels grâce à·une utilisation rationnelle des abris et des couverts.

A midi; l'Infanterie a. occupé et dépassé la Valette. Des' chars légers du R.I.C.M. ont atteint Toulon.

A 16 heures, le peloton Roussel est envoyé pour appuyer la progression de l'Infanterie du 6e R.T.S. sur les hauteurs au nord de la Valette.

A 17 heures, une batterie d'artillerie de 3 canons de 155 est repérée en 962-987. Le capitaine Maure! donne l'ordre au S/Lieutenant Van Ruymbeck de l'enlever par une action à la grenade et au rocket-gun. Le ·peloton réussit à chasser l'ennemi avec l'appui de feu d'un T.D. et les pièces sont prises. D'autres batteries sont signalées en 957-984 et 959-982 dans la même région.

Le commandant Gauvin, qui est arrivé sur les lieux décide de les enlever par une action de nettoyage à base de T.D. et d'infanterie (une section de Tirailleurs du 6" RT.S.).
Le capitaine Maurel exécute cette mission avec les deux chars qui restent du 2" peloton (S/Lieutenant Rinderknech et sergent-chef Mathis) et une section d'infanterie qui exploite le feu à bout portant des T.D. Opération exécutée en deux phases:

- la première sous la direction du Commandant Gauvin nous livre la batterie d'artillerie du Château Fonpre avec deux canons de 105 et un anti-char de 20 mm, les deux canons de 105 du domaine Lemarchand, du matériel divers et 48 prisonniers dont un Officier.

- la deuxième, sous la direction du capitaine Maurel nous livre: une batterie d'artillerie lourde de 155 à deux pièces, un anti-chars de 37 mm; un nombreux matériel et 67 prisonniers.

Entre temps, le capitaine Maurel reçoit l'ordre d'envoyer le peloton de reconnaissance avec deux chars légers du R.I.C.M. reconnaître le Fort Ste-Catherine et pousser plus loin si possible.

A 19· heures 30 le peloton .de reconnaissance franchit la zone dangereuse à toute allure, appuyé par un tir en marchant au 37 et à la mitrailleuse et pénètre dans Toulon .. (Voir C.R du S/Lieutenant Van Ruymbeck).

A 20 heures l'escadron est regroupé sur Ia ·route au sud de la Valette.

AFFAIRE DE TOULON (Zone du groupement Salan)

Dans la nuit du 23 au 24, à 3 heures du matin, le capitaine Maurel reçoit l'ordre de mettre 3 T.D. de son escadron à la disposition du colonel Salan et 5 T.D. à la disposition du groupement Le Puloch en vue d'effectuer des opérations de nettoyage dans Toulon.

Le lieutenant Roussel prend le commandement des T.D. à la disposition du Colonel Le Puloch. Le capitaine reste avec le Colonel Salan.

L'élément mis à la disposition du Colonel Salan participe sans tirer à la prise du fort Ste Catherine et intervient contre le Fort d'Artigues, détruisant plusieurs armes automatiques situées dans la périphérie du Fort qui interdisaient depuis la veille un passage du boulevard Maréchal Joffre.

Les T.D. à la disposition du Colonel Le Puloch sont répartis entre 3 petits groupements temporaires: 2 avec le Commandant Sizaire (aspirant Robert et Sergent-chef Bourc'His), un autre (Sergent Le Guen) avec le Commandant De La Brosse et 2 en réserve au P.C. du Colonel Le Puloch avec le Lieutenant Roussel.

Seuls les T.D. de l'aspirant Robert interviennent pour détruire 6 mitrailleuses sous casemate à la porte d'Italie et remplissent leur mission.

L'adjudant Guerriaud, le soldat Barcelot et le tirailleur Mye Nanto sont blessés durant l'après-midi au cours d'un tir d'artillerie. .

Dans la soirée du 24, le peloton de reconnaissance s'empare du fortin de la place d'Italie (voir C.R spécial).

Dans la matinée du 25, les T.D. sont regroupés sous le commandement du capitaine Maurel, Boulevard du Il Novembre. Le peloton de reconnaissance qui était resté depuis le 23 à l'intérieur de Toulon rejoint l'escadron à 13 heures.

Le 26 tout le détachement est regroupé à 500 mètres Sud-Est du carrefour Beaulieu, selon ordre du Colonel commandant le Régiment.


P.C. le 28 août 1944 Le Capitaine Maure!
Signé: Maurel


Destinataires:
Colonel Cdt le R.C.C.C.
Colonel Cdt le Groupement
Lt-Colonel Cdt le Détachement Archives·

Vu et transmis

Le présent rapport résume fidèlement l'action du 3e escadron (capitaine Maurel), renforcé du 3e peloton de l'escadron de Reconnaissance (S/Lieutenant Van Ruymbeck) au. cours des journées du 20 au 24 août 1944- inclus.


Le 29.8.44-
Le Lt-Colonel Charles, Chef de Détachement
signé Charles

Pour copie conforme, le 23.2.1974
Le Général Charles

Sources : Raymond Cancé. Voir aussi pour les chercheurs les Archives du CHETOM (dossier N° 5 du carton 15H155) qui est une version du rapport légèrement différente dont l'exactitude est contestée par Raymond Cancé. Nous avons reproduit ici la version fournie par Raymond Cancé.

Vues : 201

Y répondre

Réponses à cette discussion

Compte rendu des journées du 20 au 25 Août 1944 - Rapport du Capitaine Maurel du 28 Août 1944. Version révisée à la demande de Raymond Cancé.

Le présent rapport résume fidèlement l'action du 3e escadron (capitaine Maurel), renforcé du 3e peloton de l'escadron de Reconnaissance (S/Lieutenant Van Ruymbeck) au. cours des journées du 20 au 24 août 1944- inclus.

RSS

Remarques

USAGE DES COMMENTAIRES SUR RCCCInfo

Les Membres de RCCCInfo disposent de la possibilité de laisser des commentaires sur les documents et informations mis à disposition par les autres Membres. Ces commentaires doivent dans la mesure du possible apporter une valeur ajoutée, c'est à dire, un complément d'information ou une rectification lorsqu'une information est inexacte. En outre, ces commentaires doivent…

Continuer

Créée par DALAT (Administrateur) 22 avr. 2009 at 14:26. Dernière mise à jour par : DALAT (Administrateur) 4 févr. 2019.

RECHERCHER DES INFORMATIONS SUR RCCCInfo

Pour rechercher des informations sur RCCCInfo nous conseillons de taper un mot clef dans la case blanche en haut à droite du site (à côté de la petite loupe). Exemple: "biographie" ; vous aurez alors accès à l'ensemble des biographies publiées sur le site. Une autre fonctionnalité pratique consiste aussi à cliquer sur les balises lorsque celles-ci… Continuer

Créée par DALAT (Administrateur) 22 avr. 2009 at 14:14. Dernière mise à jour par : DALAT (Administrateur) 8 oct. 2009.

Statistiques des nouveaux visiteurs sur RCCCInfo

Echantillon de statistiques concernant les nouveaux visiteurs absolus sur le site RCCCInfo couvrant la période mars-avril 2009. Continuer

Créée par DALAT (Administrateur) 1 mars 2009 at 23:14. Dernière mise à jour par : DALAT (Administrateur) 8 oct. 2009.

Musique

Paused...
  • 1.
    Marche du RCCC chantée par des Anciens du 3eme Escadron en 1984

Badge

Chargement en cours…

© 2021   Créé par DALAT (Administrateur).   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation